TÉMOIGNAGES

Séance des Lumières – Mercredi 4 mars 2020

Cette fois-ci, Audrey nous proposa, à nous une quinzaine de personnes, de faire une séance de magnétisme collective à distance. Le rendez-vous était proposé le mercredi soir à 21h.
Comme c’était une nouvelle expérience, elle nous soumit l’idée, pour cette fois, de ne pas nous facturer mais que nous lui fassions un don en retour. Quelque chose qui nous inspire et que nous pourrions lui donner dans la joie.
Moi qui suis en Gironde, c’était une aubaine. Je n’avais pas fait de séance de magnétisme avec Audrey depuis notre travail sur mon agoraphobie l’année dernière. Je sentais que j’en avais besoin, pour retrouver de l’énergie dans mon projet de vie. Une fois réglées quelques questions d’organisation à la maison, j’acceptais donc avec plaisir cette proposition.
Ce fameux soir venu, nous étions quatre à pouvoir suivre la séance. Chacun de notre côté nous nous sommes allongés dans un endroit calme. Libre à nous d’écouter une musique d’ambiance qu’Audrey nous proposa, mais pour ma part je préfère le silence.
L’expérience fut magique ! Je n’avais jamais connu de telles sensations au cours de mes précédentes séances en présentiel et en individuel. Si les oppressions, douleurs, points de compressions étaient bien au rendez-vous, j’ai appris avec Audrey à les observer. Elles étaient tout à fait supportables. Et puis il y a aussi souvent des couleurs. Cette fois-ci ce fut comme un feu d’artifice de verts.

Au bout d’un certain temps, je me suis sentie comme portée au-dessus de mon enveloppe corporelle. Si j’ai un peu paniqué au début, j’ai pensé à ces personnes qui décrivent un état similaire en état méditatif, alors j’ai accepté. J’avais l’impression de flotter doucement et je n’avais pas envie que cela s’arrête. Je me sentais si bien. Puis, petit à petit je suis revenue à moi. La séance avait duré une demie heure et j’étais extrêmement calme.
Les autres participants ont connu des expériences différentes et similaires à la fois. Une présence, des douleurs, des couleurs, des lumières, la même sensation de dématérialisation, une proximité avec la nature et surtout un grand calme… Vous l’aurez compris, ce fut une expérience forte pour chacun de nous.

Bien sûre, vu de l’extérieur, cela pourra paraitre farfelu ou sectaire. Croyez-moi, je ne suis pas une fervente d’histoires paranormales, bien au contraire… Pourtant, avec le temps, j’apprends à faire un avec notre monde. J’essaie de ne pas intellectualiser et juste de me laisser aller à vivre ces moments bienfaisants. Dans les jours à venir, je sais que mon énergie sera de retour et que mon chemin pourra continuer.
Maintenant, j’espère qu’Audrey pourra proposer de nouvelles dates pour connaitre à nouveau la magie 🙂

Estelle
Le jardin de Nell
https://lejardindenell.blog/

Ce sont des torticolis à répétition que j’attribue à une posture de travail assise la plupart du temps face aux écrans ou au téléphone, et des douleurs dans les épaules (calcification, capsulite …) qui m’ont amené à assister aux cours de stretching postural d’Audrey. Mon ostéopathe m’avait vivement conseillé cette pratique qui fonctionnait déjà très bien avec plusieurs de ses patient(e)s.

Dès la première année, j’en ai ressenti les bienfaits. Le parcours, l’expérience et la manière d’être d’Audrey m’ont très rapidement mise en confiance. Les douleurs et torticolis ont quasiment disparus. Ce sont les raisons pour lesquels j’ai souhaité rejoindre les nouveaux cours d’Audrey dans ses nouveaux locaux. Après quelques mois de Hatha yoga pratiqué au sein d’une association, j’ai découvert avec Audrey une approche posturale inspirée de ses pratiques, un yoga thérapeutique, que je ne connaissais pas. J’ai été conquise dès la première séance parce que la pratique combine des postures de yoga et de stretching postural. Audrey explique parfaitement les postures à mettre en place et elle est très attentive à chaque participant. Après cette première séance d’une heure et demie, je suis rentrée chez moi détendue, les jambes légères, la qualité de mon sommeil s’en est ressenti et je n’ai eu aucune courbatures le lendemain. J’ajouterai que l’espace où se déroule les séances est vraiment idéal, il s’y dégage une sensation de bien-être et une énergie positive propice à la pratique.

Véronique, Mars 2020

La retraite approchant, je souhaitais trouver une activité qui me permette de m’assouplir en douceur après 35 ans de jogging sans étirements. Une collègue me parle de stretching postural, je n’en avais jamais entendu parler. Une place s’étant libérée au cours d’Audrey, je demande à faire un test. À la fin de la séance, impression d’être légère, bien être ressenti. Je suis donc devenue « accro ». J’ai pu intégrer des nouvelles postures au quotidien, qui me permettent d’éviter les tensions du corps en m’apportant : 

  • une connaissance de mon corps,
  • une souplesse qui me paraissait impossible au bout de 35 ans de jogging,
  • une meilleure respiration,
  • et une confiance en nous.

Cela grâce à Audrey qui trouve les mots pour le  «lâcher prise » . Cette activité devrait intégrer le programme scolaire.

Patricia, Janvier 2020

Auparavant, la femme que j’étais avait une opinion très négative d’elle-même. J’avais tendance à me laisser malmener par mon entourage. Ma communication était confuse, non assumée. Je me mettais des barrières, des freins dans tout ce que je voulais faire. Je n’avais pas conscience de l’origine de ce mal-être, des influences du passé. Je me sentais sans cesse moins intéressante, moins intelligente, moins capable …
Je dépensais une énergie folle afin de garder la face et paraître heureuse uniquement dans le but d’être appréciée. Juste pour avoir une certaine valeur aux yeux des autres, une sensation d’être importante et non insignifiante.J’ai beaucoup subi par peur de faire de la peine aux gens, et cela m’a beaucoup affectée moralement, physiquement. On m’a imposé des choses que je ne voulais pas, dans lesquelles je ne trouvais aucune satisfaction. J’ai pris beaucoup sur moi afin de rester forte et mon physique en a fait les frais aussi.

J’ai compensé beaucoup par la nourriture (grignotage) afin d’évacuer tout le stress accumulé.
Aujourd’hui mes choix sont plus affirmé et assumé. Je ne ressens plus le besoin de plaire aux autres, ni d’être absolument appréciée. Ma communication est plus fluide, je vais à l’essentiel. Je recadre mon entourage quand à mes besoins et surtout par rapport à ce que je veux et ne veux plus. Je les informe clairement lorsque je ne veux plus subir ou assumer des choses qui me déplaisent.
Je me sens plus en phase avec celle que je suis. J’arrive plus facilement à m’éloigner des gens toxiques.J’ai conscience qu’il me reste à travailler sur mon poids mais je n’ai plus de pression par rapport à cela.
J’ai pris conscience aussi de tout ce que j’avais pu accepter à tort et combien je me suis malmenée.
J’ai recentré mes besoins aussi, sur ce qui était vraiment important pour moi. Je me sens prête à faire des choix dans ma vie, changer de métier, déménager pour changer de région … si cela s’avérait nécessaire pour
mon bien être. Les différentes passerelles qui m’ont aidées sont :

• l’aide et l’accompagnement d’une professionnelle
• la motivation
• La vision des changements qui encourage à aller au-delà

Prendre le temps de la réflexion, écouter son corps, s’interroger, s’ouvrir aussi, parler de son ressenti, faire les exercices … tout cela fait participe à l’avancement et à la réalisation de l’objectif fixé au départ.
Je crois que l’objectif a été atteint pour deux raisons: la première parce que j’avais la motivation et la deuxième parce que je vous ai fait confiance.
Vous m’avez inspiré confiance et c’est pour cette raison que j’ai pu me livrer et travailler de cette manière. Vous avez su vous adapter aussi à mes besoins et mes possibilités, ce que j’ai trouvé tout à votre honneur.
J’avais été en contact avec plusieurs professionnels avant vous mais je n’avais jamais été aussi loin dans ma réflexion et surtout je n’avais pas pris conscience d’autant de choses me concernant. Votre approche me semble honnête et sincère et cela m’a plu.

Si je n’arrive pas à enclencher ma perte de poids je reviendrai vers vous pour avoir de l’aide.

Angélique, Décembre 2019

Accepter le passé pour Agir au présent et Avancer vers l’avenir

Depuis une dizaine d’année j’ai fait quasiment un mini burn-out par an. Arrivée fin 2016, j’ai eu la possibilité de souffler en changeant d’entreprise, l’occasion de prendre un nouveau départ. Cependant, je ne voulais pas que ce nouveau départ se solde comme les expériences précédentes. Je voulais tout simplement aller mieux et être bien au quotidien et dans la durée.

C’est à cette occasion que j’ai rencontré Audrey, en 2017. C’était le bon moment pour moi, j’étais prête à commencer mon changement et je me suis tout de suite sentie bien. J’ai commencé les séances de sophrologie en individuel, complété par des séances de stretching postural de groupe. Cela a été une révélation. Chaque séance amenait une évolution vers une meilleure connaissance de soi, c’était ciblé et j’avais une panoplie d’outils qui grandissaient à chaque fois. Je sentais les changements opérer à chaque fois – il faut dire que les premiers paliers étaient plutôt importants ! Grâce à l’aide d’Audrey j’ai bâti le début de ma bibliothèque avec les sensations et les séances de visualisation qu’on obtient en sophrologie.

J’ai continué en espaçant mes séances d’à peu près un mois – ce dont j’avais besoin à ce moment-là – et un jour Audrey m’a parlé du magnétisme. Plus précisément de son magnétisme. Elle sentait que cela pourrait m’aider à passer un cap supplémentaire et nous avons testé une première séance. J’y suis revenue – j’ai passé plusieurs paliers et j’ai senti mon énergie bourgeonner… Plus les séances passent et plus j’apprécie le travail effectué avec Audrey pour que mon esprit et mon corps soient en harmonie. Il n’y a pas l’un et/ou l’autre. Il y a moi.

2 ans après avoir rencontré Audrey, on peut dire que la mission est réussie : je me suis rendue compte que le souhait d’aller bien n’était pas la fin, mais au contraire le tout début du reste de ma vie – je recherche constamment mon propre équilibre pour être bien au quotidien. J’ai des hauts, des bas, des moments de doutes, des moments plus difficiles, mais j’apprécie les hauts et j’apprends sans m’attarder sur les bas pour continuer sur mon chemin. Je savoure cette différence, qu’il a encore 2 ans j’aurai été dans l’impossibilité de définir. J’ai les outils pour gérer les situations qui se présentent à moi, mais j’ai surtout les outils pour continuer à rechercher mon équilibre et créer mon bonheur. J’envisage l’avenir avec sérénité. Les évènements, souvent appelés obstacles par la plupart (!!), sont des challenges que je relèverai dans le calme et en énergie. En accord avec moi-même et dans mon respect.

Octobre 2019

Je suis venue voir Audrey pour un problème sportif. Je souhaitais pouvoir retrouver de la sérénité à cheval après de grosses chutes et gérer mon stress en concours, qui de facto allait grandissant. La relation au cheval est extrêmement révélatrice, car c’est une éponge émotionnelle. Il s’est avéré que les séances m’ont offert bien plus encore, comme une sorte de recentrage personnel, une affirmation de ma sensibilité et une acceptation de ma personne telle qu’elle est, sans jugement. Les premières séances ont bousculé un peu mon mode de fonctionnement ; avancé quoi qu’il arrive. Je ne pensais pas être confrontée à ces images et ces vagues émotionnelles qui criblaient visiblement mon être, ayant comme tout a chacun de petits traumatismes d’enfance, de grandes épreuves à traverser dans sa vie d’adulte et des absences à gérer. Néanmoins, chaque séance (avec Audrey ou seule avec les enregistrements des séances précédentes) ont eu des répercussions positives, comme une sorte d’harmonisation entre corps et l’esprit, comme un moment de détente active, donnant une matière aux perceptions du corps. Audrey prépare la séance à partir des ressentis de la séance précédente et des émotions du moment. Chacune d’elle est unique et pour ma part, chaque image ou sentiment perturbateur apparus, ce sont comme intégrés au corps sereinement. J’avoue en avoir été surprise moi-même et concevoir le corps aujourd’hui comme un partenaire et pas juste comme une enveloppe. J’ai beaucoup apprécié cette approche singulière qu’Audrey a de la sophrologie, que je ne connaissais pas sous cette forme, et cette façon pudique et efficace, sans interprétation, d’être à l’écoute et de créer un fil directeur particulièrement efficace. Cette résonance positive qui se mette en place permet une sorte d’apaisement autour du vécu et une plus grande disponibilité à se sentir bien et grandi. Merci beaucoup et à bientôt si je manque à nouveau de sérénité, malgré le bagage que vous m’avez offert.

Les séances avec Audrey m’ont beaucoup aidée à me concentrer pour mes épreuves du bac français et surtout prendre du recul dans certaines situations. C’est très relaxant et je les utilise encore un peu aujourd’hui seule lorsqu’il y a des périodes stressantes. Ma sœur aussi a fait quelques séances avant son brevet des collèges. Audrey m’a aussi aidé à comprendre ma forme d’esprit.. Savoir que l’on peut être aidé dans ces moments d’examens est très important

Quand j’ai commencé la sophro « on » m’a dit : « ah oui tu vas apprendre à respirer et à te détendre… » Pas du tout…enfin pas seulement ! Quand j’ai rencontré Audrey, j’étais tellement mal. Ma thérapie aidait mon esprit, mon « mental » tenait le coup. Mais mon corps lui, ne voulait plus avancer. Tout était dissocié, disloqué…. Depuis plusieurs mois, grâce à notre « collaboration » esprit et corps sont réconciliés ! Avec Audrey j’ai appris à gérer les petits tracas, stress, la pression du quotidien quoi… avec le lâcher-prise biensûr. Mais j’apprends aussi à traverser des épreuves, à gérer des traumas, comme le deuil par exemple. En allant chercher plus profond, derrière toutes ces émotions que l’on croit connaître… Depuis que je vois Audrey j’ai aussi gagné en confiance. Confiance professionnellement par exemple, mais aussi et surtout confiance en la vie tout simplement. Tout cela grâce à un accompagnement « pluriel » mêlé de discussions, d’exercices qui parfois vous remuent, parfois vous détendent, parfois les deux. On travaille, on analyse, on s’amuse, on respire, on échange, on partage, on évalue la progression ensemble. Il parait d’ailleurs que j’ai déjà franchi quelques niveaux. Je suis fière de moi. Je me sens tellement plus sereine grâce à Audrey et c’est pas fini j’ai envie d’aller encore plus loin sur mon chemin !

J’ai rencontré Audrey par le biais de la psychologue qui me recevait.
 Je venais d’être hospitalisée pour des problèmes de colon. Quelques années auparavant, j’avais été hospitalisée pour des problèmes urinaires.
 Chacune de ces hospitalisations arrivait à des moments chargés en émotions pendant lesquels je refusais d’entendre les informations transmises par mon corps.
 Pourtant la verbalisation n’était pas compliquée pour moi… Il était temps que le corps et l’esprit se rencontrent. 
Audrey m’a proposé plusieurs approches, plusieurs portes d entrée dans le travail, que j’ai expérimentées mais qui ne me convenaient pas.
 Nous avons pris le temps de trouver ce qui me correspondait le mieux. 
À partir de là, j’ai appris à accueillir, à accepter ce qui venait de mon corps, à l’écouter, bref à lâcher. C’est à ce moment que « la barre » présente au niveau de mon ventre et qui m’empêchait jusque là, a disparu.
 Avec la sophrologie telle que l ‘aborde Audrey, j’ai gagné en outils pour ressentir et comprendre.
 Depuis que j ai arrêté les séances j’ai eu une nouvelle alerte au niveau du colon. Je l’ai prise en compte et je suis parvenue à trouver des solutions. Tout est rentré dans l’ordre. J’ai cessé de pousser les limites de mon corps jusqu’à en souffrir. Je me sens apaisée, sereine. 
Ce travail avec Audrey a été passionnant et enrichissant.

Un jour l’accumulation du stress, du manque de sport et de l’alimentation non adaptée vous rattrape et l’année dernière je me suis sentie mal. J’avais mal au cou et puis je me sentais triste et morose. Mon mal de cou s’envenima et j’ai pris pendant plusieurs semaines des anti inflammatoires et une amie m’a parlé d’Audrey et de ses cours de stretching postural. Des nos premiers rdv Audrey m’a montré et expliqué comment soulager mon cou et ses conseils ont porté leur fruit et j’ai pu arrêter les anti inflammatoires.  J’ai également profité de plusieurs séances de sophrologie. Audrey a découvert que j’avais également besoin d’aller voir un orthoptiste. Aujourd’hui je vais toutes les semaines au cours de stretching postural et je continue à pratiquer la sophrologie et je vais BIEN. Audrey est une vraie professionnelle de la posture et ses cours sont absolument nécessaires à mon bien être . Audrey c’est 20/20, elle est géniale.

Quand je t’ai proposé de réaliser une séance, cela était dans le cadre de ton accompagnement Le luxe d’être toi. Cela a été une telle révélation que je ne pouvais vraiment pas m’arrêter là. Tu portes la joie. Cela donne envie de parler, surtout de se confier. Tu as les yeux qui aident à trouver les mots, à les poser. Tu écoutes attentivement. J’ai senti que tu prenais en compte à la fois qui j’étais, ce qui émanait de moi et ce que je disais. J’étais émerveillée de cette capacité. Encore plus quand tu poses des questions pointues qui amènent à aller au delà des mots, mais bel et bien des maux. Après ce temps d’accueil, tu poses le décor de la séance que tu expliques clairement. Tu es dans un accompagnement entier car tu m’as « embarqué » à me connecter à moi malgré mes douleurs, crispations, palpitations. Tu ne m’as pas lâché car j’ai bien senti que tu vivais la séance avec moi. (toutes les séances). Ton analyse cible tellement ce que je rencontre. Ton expérience de l’humain et tes 6 sens canalisent le mouvement dans lequel la personne doit être pour être pleinement elle-m’aime.

J’ai enfin terminé cette formation et je pense être reçu pour le diplôme (pas encore les résultats définitifs). Cette année a été difficile, entre la formation (remise en question, apprentissage, pression/stress…) et quelques problèmes de santé, je suis heureux que cela se termine, et je crois que la sophrologie m’a aidé dans cette aventure. En effet, même si je n’ai pas fait de séance régulière (par manque de temps et/ou n’y pensant tout simplement pas), j’ai quand même utilisé à certains moments compliqués ou non ce que vous m’avez appris. A savoir le retour au calme, la « force » / la solidité, le bien être / la détente, j’arrive à ces états en recherchant ponctuellement des sentiments forts, des souvenirs agréables, des pensées positives que j’ai « gravé » en moi durant les différentes séances. Alors ce n’est pas du 100% à chaque fois, mais cela m’a aidé à de nombreuses reprises et le plus important, c’est quand le besoin s’en fait sentir, j’effectue cette recherche en moi à chaque fois (c’est un acquis). Alors me concernant votre approche a été la bonne, vous avez su m’écouter et vous adapter en conséquence, vous avez su me mettre en confiance (point très compliqué pour moi), vous avez su faire preuve de psychologie notamment pour Mister Bean (cela m’a épargné des humeurs sombres et des insomnies), sans oublier votre bienveillance, votre attitude positive et votre bonne humeur. Donc, pour moi, la sophrologie a été bénéfique et c’est essentiellement dû à votre professionnalisme. Mister Bean et moi-même vous en remercions encore.

Je suis allée voir Audrey afin d’apprendre à gérer une anxiété chronique ainsi que des crises d’angoisse. J’avais déjà fait de la sophrologie en groupe, il y a quelques années, ce qui m’avait alors apaisée mais j’avais besoin, cette fois, d’un suivi individuel. Audrey est cartésienne de par son ancien métier. Cela correspond tout à fait à ma façon de penser. Elle a pu m’expliquer « scientifiquement » ce que pouvait m’apporter la sophrologie et comment cela fonctionnait. J’avais vraiment besoin de comprendre pour me laisser « prendre au jeu ». Audrey ne se limite pas à son point de vue et travaille en réseau avec des retours immédiats d’autres professionnels. Son approche pluridisciplinaire permet un cheminement holistique très appréciable. Elle prend le temps d’écouter et de comprendre le fond du problème. Nos discussions m’ont poussées à réfléchir sur de nombreux points et à me reconnecter à mon corps et mes émotions. Le travail d’Audrey ne s’arrête pas à la fin de la séance. Nous avons eu également plusieurs échanges par mail. L’enregistrement audio des séances permet aussi une continuité à la maison ou une reprise du travail plusieurs mois plus tard. Quelques mois après avoir bénéficié des séances de sophrologie et d’une multitude de bons conseils, j’ai rappelé Audrey pour qu’elle voit mon fils de 13 ans qui avait du mal à gérer son stress (sport, collège). Elle a su le mettre à l’aise dès le premier instant. Les séances lui ont été très bénéfiques. Il conseille aujourd’hui à ses copains de classe d’essayer la sophrologie !